Refuge au complexe Guy Favreau

 
Les enjeux de l’itinérance s’axent notamment autour de la question de l’hébergement, ceci étant d’autant plus problématique avec la saison hivernale.
 
Il y a quelques mois, la ville de Montréal a annoncé l’ouverture de 1623 places d’hébergement temporaires pour les personnes en situation d’itinérance à partir de novembre 2022. Le refuge Guy Favreau opéré par la Société de Développement Social fait partie de cette réponse aux enjeux d’accueil des personnes vulnérables.
 

Tous les soirs, cet hébergement temporaire d’urgence accueille 85 personnes en situation d’itinérance (65 lits et 20 places assises). 

 
Comme le souligne François Raymond, directeur général de la SDS :
 
« La crise des refuges vécue en 2022 a marqué l’ensemble des usagers et travailleurs du milieu. Nous gardons en mémoire les pertes de vies éprouvées au mois de janvier et souhaitons éviter à tout prix que cela se reproduise. Nous sommes fiers d’opérer cette ressource qui, lors d’un sondage récent auprès des usagers, s’est avérée être la deuxième ressource la plus appréciée à Montréal. Un grand merci à toute l’équipe du refuge qui fait un travail remarquable dans des situations souvent difficiles ».
 
Pour en connaître davantage, nous vous proposons une immersion sonore dans ce refuge afin de découvrir la réalité du terrain.

Indiquez votre adresse courriel ici

Promis, on ne vous enverra pas de spam.